Opportunités

Analyse historique des réformes de santé en Haïti et au Bangladesh

2 stages de 6 mois –  février – mars 2021

AFFECTATION STRUCTURELLE

Institut de Recherche pour le Développement (IRD)

L’Institut de Recherche pour le Développement est un établissement public français à caractère scientifique et technologique (EPST) qui intervient depuis plus de 70 ans dans les pays du Sud. Il est placé sous la double tutelle des ministères chargés de la Recherche et des Affaires étrangères.

Ses activités de recherche, d’expertise, de valorisation et de formation ont pour objectif de contribuer au développement économique, social et culturel des pays du Sud. Près de 40% des effectifs de l’Institut sont affectés à l’étranger et en Outremer.

Structure d’accueil : UMR 196 Ceped

Le Ceped est une unité mixte pluridisciplinaire de recherche en sciences sociales associant l’université Paris Descartes et l’Institut de Recherche pour le Développement (l’IRD) regroupant une centaine de membres. Elle travaille principalement au Sud avec des partenaires des chantiers de recherche et des partenaires universitaires et de recherche du Nord (France et autres pays européens).

Les recherches de l’UMR portent sur les relations entre population et développement dans les pays du sud (Afrique, Asie, Amérique latine, Monde arabe), à travers trois axes thématiques: «Santé, vulnérabilités et relations de Genre au Sud» ; «Migration, Pouvoir, Développement » ; « Education et Savoirs au Sud »

AFFECTATION GEOGRAPHIQUE

Lieu d’exercice des fonctions Hôtel à Projets, Campus Condorcet, 93300 Aubervilliers ou CEPED, 45 rue des Saints-Pères, 75006 Paris

DESCRIPTION DU POSTE

Projet

Financé par l’Agence Nationale de Recherche dans le cadre de l’appel présidentiel « Make Our Planet Great Again », le projet « Climate Change, Migration and Health Systems Resilience » (ClimHB) est un projet de recherche en santé publique mené en Haïti et au Bangladesh, dans des localités vulnérables aux impacts sociaux et environnementaux du changement climatique. Deux enquêtes parallèles visant à étudier la résilience du système de santé à travers l’accès aux soins seront conduites, auprès des centres de santé locaux (1) et auprès des ménages environnants (2). Auprès des ménages, le projet vise à évaluer les capacités d’accès aux soins des ménages, et les liens entre mobilité, accès aux soins et état de santé des individus. Auprès des centres de santé locaux, il s’agira d’évaluer les niveaux relatifs d’accessibilité, et les différentes stratégies déployées par ceux-ci face aux chocs ou à des événements perturbateurs subis.


Ce projet empirique se fonde sur la mise en œuvre des méthodes mixtes de collecte et d’analyse de données de terrain. Une approche interdisciplinaire a été privilégiée, avec la mobilisation de la démographie, de l’épidémiologie sociale, de la sociologie migratoire ou encore de l’analyse des politiques publiques.

Mission

La première phase de collecte de données, la phase contextuelle, qui débute en janvier 2021, vise à établir une cartographie des vulnérabilités des deux pays, Haïti et le Bangladesh, et des quatre sites d’étude (deux par pays). Tandis que les équipes pays réalisent les monographies de chaque site, la mission des stagiaires sera d’analyser les réformes de santé en Haïti et au Bangladesh, et leurs impacts sur la vulnérabilité du système de santé national. Cette analyse sera réalisée au moyen d’une revue systématique de la littérature complétée par des entretiens avec des experts internationaux et nationaux (Ministères, OMS, ONGs).

Activités

  • Revue(s) systématique(s) de la littérature (académique et grise) sur les réformes de santé en Haïti et au Bangladesh sur les 20 ou 30 dernières années ;
  • Entretiens avec des experts de la santé au niveau international et national, en Haïti et au Bangladesh, en collaboration avec les équipes nationales du projet;
  • Production d’un article sur chaque pays analysant les vulnérabilités structurelles issues des réformes de santé ;
  • Réalisation d’une frise chronologique par pays (2) et par site d’étude (4) incluant les dates des réformes de santé, sur les politiques migratoires, et les grands événements climatiques et environnementaux, en collaboration avec les équipes nationales et la coordination générale du projet.

Compétences    

Recherche ; revue de littérature ; analyse ; connaissances sur la gouvernance des systèmes de santé ; gestion et utilisation des bases de données ; rédaction ; anglais

PROFIL RECHERCHE

Formation

Master 2 Santé Publique et Gouvernance du système de santé, Master de sciences politiques et/ou de sciences sociales

Aptitudes

Analyse ; qualités de synthèse et de rédaction ; niveau universitaire d’anglais ; autonomie ; travail d’équipe

CONTACT

Envoyer votre candidature (CV et lettre de motivation) à l’adresse suivante avant le 18 janvier 2021 : sofia.meister@ird.fr

Prise de poste souhaitée : 15 février 2021

L’IRD, au travers de sa politique de recrutement, promeut l’égalité professionnelle hommes/femmes